Trahison ou la blessure d’initiatique dans les contes
et dans les mythes

Thématique

A travers des nombreuses histoires de l’Ancien Testament, comme Job, Judas, Abraham, Jacob et Esaü et autres, un large éventail se dresse devant nous  en matière de la trahison.

Pour qu’il y a de trahison, il faut d’abord connaitre la « confiance primordiale », qu’on a donné à quelqu’un.

La fin d’Eden et le début de la vie de l’homme sur terre est né de la rupture de la confiance primordiale par la trahison.
Donc, « la confiance contient en elle-même le germe de la trahison » dit James Hillman. Dans ce sens, il s’agit de l’initiation à une conscience nouvelle de la réalité qui passe par la trahison : l’enfant est initié à la vie et à la tragédie de l’âge adulte.

Mais la trahison n’est pas toujours initiatique, elle peut engendrer des effets stériles et des dysfonctionnements dangereuses.

Approche

Ce stage cible à mieux comprendre ces dangers, mais aussi offre la possibilité, comme Carl Gustav Jung dit :  « transformer le sel de l’amertume de la trahison en un sel de la sagesse ».  Une sagesse qui est l’union de l’amour  et de la nécessité où la trahison  retrouve son sens dans notre individuation, pour faire face à l’ombre du Soi.

Durant les cinq jours du stage,  par un travail d’Art-thérapie AMC© nous parcourrons plusieurs aspect  de ce sujet, illustré par des contes et des mythes, comme :

  • La double position : trahir et être trahi (miroir qui reflète l’ombre)
  • Danger en face de la trahison : vengeance, déni, cynisme, trahison de soi, etc.
  • La trahison comme moteur que l’archétype de Puer évolue vers l’adulte et vers une Anima non idéalisée
  • Après le sens et le non-sens, le pardon devient un Sur-sens 

Les dates :

du mercredi 8 au dimanche 12 avril 2020

Lieu de la formation :

Liège (stage non résidentiel)

Prix du stage :

750 €


Animatrice :
Mme Csilla KEMENCZEI,

  • Psychologue clinicien
  • Psychopédagogue
  • Psychanalyste jungienne (Membre didacticien de la SBPA jusqu’au janvier 2013.)
  • Conférencière et formatrice depuis 1994 (Université de Mons-Hainaut, FOReL au Centre Universitaire de Charleroi, ISOSeL-Hopital Petit Bourgogne, Ligue de l’Enseignement et de l’Education Permanant, etc.)
  • Fondatrice de la méthode d’Analyse des Mythes Corporels (AMC ©) avec 25 ans de pratique professionnelle
  • Formation à la Thérapie de Couple à Paris (Jean-Paul Sauzède et Anne Sauzède-Lagarde)
  • DESU Art-thérapie (option Arts Visuels) Université Paris 8 (formation en cours)

Condition d’admission :

Nos ateliers et nos stages sont ouverts à tous, sans pré-requis théoriques, mais nécessitent une implication personnelle importante et un engagement pour l’entièreté du stage.

Renseignements

Csilla Kemenczei  :

+32 486/45 51 79
info@athanor-amc.org